Une vie de princesse…

27122012

Une vie de princesse... dans Mélancolie bigandcarrie

J’ai toujours rêvé d’une vie de princesse.

De bijoux.

De belles robes. De toutes les couleurs. De toutes les tailles. De tous les styles: brodées, avec de la dentelle, des perles. Tout!

Des chaussures. Des chaussures par millier.

Et surtout… j’ai rêvé de la belle vie. La belle vie à deux. Avec un prince charmant à mes cotés. Fort. Intelligent. Beau.

 

J’ai toujours rêvé d’une vie de princesse.

Et à mes yeux je n’y suis pas très loin.

A quelques détails près. A quelques détails près qui changent tout.

Après avoir été une princesse aux yeux de mes parents, à mon déménagement à Paris, je me suis vite transformée en princesse de la nuit. Ca été de mon plein grès – « A girl has to eat damn it! And specially in this expensive city, my goodness! Easy money. Fast money. »

Et les belles choses, je les ai connues:

Les bijoux j’en ai eu. Plus que je ne l’aurai jamais imaginé. Des colliers, des perles, des boucles d’oreilles… Et des bagues! Le nombre de diamants qui ont frôlé mes doigts…

Les robes? Ca aussi j’ai connu ca. Mais plutot des robes légères, pleine de dentelles. J’étais la princesse de la nuit et mes tenues, Agent Provocateur généralement, le criaient haut et fort.

Les chaussures? Oh mais pas n’importe lesquelles. A talons, hauts très hauts, à lacets, en cuir.

Mais la vie à deux?

Ca non, je n’ai malheureusement pas connu. Ni la vie mondaine de vraie princesse, en y pensant. J’ai eu d’excellents têtes à têtes, avec des personnes inimaginables. Les plus grands de ce pays sont passés par la. Et je les ai écoutés, je leur ai souris, j’ai appris un tas de choses à leur coté et j’ai accepté tout ce qu’ils m’offraient… de bien – les cadeaux – et de moins bien – l’imagination de certaines personnes peut aller très loin, croyez moi.

Des princes charmants j’en ai donc connu. Mais je n’étais que leur princesse de la nuit. Leur vraie, si je peux encore appeller leur femme de la sorte, les attendait quelque part, le plus souvent dans la cuisine.

 

J’ai toujours rêvé d’une vie de princesse.

Et je l’ai presque eu.

Mais à quel prix?

En peu de temps, Cendrillon s’est vite transformée en princesse de la nuit puis princesse des ténèbres…

Minuit sonne sans arrêt dans mon cas. 

 




Bilan de l’année 2012

23122012

Bilan de l'année 2012 dans Des bouts de moi colland-noel-225x300

Comme je l’avais fais il y a deux ans, année au cours de laquelle j’avais connu plusieurs changements, me voici me voila pour faire la même chose pour 2012.

2012 a été une année ou j’ai énormément avancé dans mon travail.

Ca a été une année magnifique au sein de Vichy, et surtout de mon portoflio anti-âge et des fond de teint, qui ont connu des croissances et des gains de part de marché! Et malgrè tout le stress, l’énervement, les rires, les meetings, les sorties entre collègues, les liens que tu tisses avec les anciens comme les nouveaux… ca a été une très très belle année au niveau professionnel ; et elle a fini encore mieux, avec une promotion!

 

Que demander de plus? Next step serait de me développer encore plus et d’avoir une personne sous ma responsabilité étant donné que j’adore permettre aux gens de grandir et se développer. A force de recevoir (que ce soit par le biais des autres ou celui des études), on arrive à un stade où on veut en donner tout autant!

 

Au niveau personnel, ce fut une année très riche en rencontres et en amitié! 

(même si j’aurai eu envie de voir tout le monde plus souvent)

Que ce soit mon groupe de HEC, de L’oréal (eh oui, car malgré les heures de fous et tout ce que vous pouvez entendre dire sur les gens de L’Oréal, on y trouve une vraie famille et un esprit d’équipe hors du commun, que ce soit en interne ou avec nos partenaires externes comme Publicis!), de Libanais ou de gais, merci d’être la!! Je vous adore! 

Que serait ma vie sans ces soirées interminables, même en cours de semaine, après de longues journées fatiguantes au travail! Être entourée de gens qui te poussent à sortir encore et encore (ne me demandez pas comment je n’ai pas de cernes jusqu’au cou!), te font sourire pour un rien, pour leur connerie ou leur gaffe, qui t’écoutent et t’ouvrent leur coeur ; ca n’a vraiment pas de prix!

 

Un autre moment innoubliable, ce fut la sortie du film Roméo Onze.

Je ne saurai expliquer en quelques mots les sensations que ca fait de voir son nom sur grand écran puis de voir sa petite moue et d’entendre sa voix!

Merci à tous ceux qui ont partagé ces moments (car je l’ai vu plusieurs fois!) et sont venus me supporter: ma mère (ma plus grande fan!), Tarek (je me souviendrais toujours de ton cri de fou « elle est la » quand mon nom est apparu!), Ayshe, Audrey, Philippe et Nadim (avec vos sourires et regards complices), la gang de L’Oréal (Eugene, Julie, Maya, Jacinthe) et biensur l’équipe du film avec le seul et unique Ali Ammar! (que vous avez été nombreux à voir sur Tout le monde en parle)

 

Malgré tout ce qui s’est passé, que je ne pourrai résumer en 1 page seulement sur mon blog, je me dis une chose: 

Tant que chaque année est meilleure que l’année d’avant, c’est l’important.

Tant que vous évoluez et que vous avancez pour vous approcher de plus en plus de vos rêves et ambitions, c’est l’essentiel.

Et bien sur, tant que la santé est la et que votre famille ou vos amis vous entourent, et que mine de rien votre année est remplie de rires et de bons moments c’est l’esentiel!

Car du stress, des coups de gueule, des moments de blues ou de remise en question, il y en aura toujours! Ca épice la vie, vous me direz, oui c’est vrai ; mais en fin de compte, si ca permet de se relever plus fort, de regarder les choses avec recul et perspective et qu’en fin de compte rien de vraiment bien grave vous tombe dessus… souriez, trinquez et buvez à la nouvelle année qui sera encore meilleure!!

 

Merci pour tout à vous tous (et surtout ma famille!!). Caline.







cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
UN PEU DE POESIE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...