Un St Valentin enchanté

14 02 2010

supermarketpetit.jpg 

Je trainais mon cadi entre les différents rayons quand tout d’un coup, j’aperçus  une tête qui me disait quelque chose. J’abandonnai mes courses momentanément au rayon des pâtes et revins sur mes pas, comme si de rien n’était pour le revoir. 

Oui c’était bien lui. Il était là debout à quelques mètres de moi, regardant des boites de céréales. A cette heure-ci, le supermarché était assez rempli mais je pouvais le reconnaitre parmi toutes ces autres personnes inconnues à mes yeux. 

Marc. Jeune homme de 30 ans, célibataire et vivant à Montréal, seul dans un beau loft. Un vrai cœur d’enfant dans un corps d’adulte. Mais plusieurs choses dans la vie ont fait qu’il se cherche encore… et qu’il cherche encore sa douce moitié. 

Un vrai inconnu pour moi dans la vie réelle. Un sincère ami dans la vie virtuelle. 

 

On se parlait depuis un long moment déjà, presque quotidiennement parfois juste pour échanger des petites histoires anodines, d’autres fois pour libérer nos frustrations mais souvent pour trouver une personne à l’autre bout de la connexion internet à qui ouvrir son cœur sans jugements ni artifices. 

C’est fou de voir que dans certaines situations, on a l’impression d’être plus compris par quelqu’un virtuel. Et c’est encore plus fou de voir que, même si on ne lit que des lettres qui défilent sur une petite fenêtre  décorée d’une petite photo, on sent la personne, sa personnalité et son aura. 

Toutes ces trois dernières caractéristiques me plaisaient en lui et il fut pour moi assez rapidement une personne de confiance à qui je pouvais parler de tout et de rien, car je savais que j’allais trouver derrière cet écran à l’autre bout un vrai appui. 

 

Et il était là, en face de moi, après tous ces mois et ces mois de discussion virtuelle. Je voyais enfin « MarcK » en chair et en os. Je le regardais et je souris sereinement, comme une personne sourit quand elle retrouve une personne aimée après des mois de séparation. Mais que devais-je faire ? Aller lui parler ? Passer à coté de lui et voir s’il va me reconnaitre ? Rien faire ? J’étais perdue. 

Je décidai alors de faire demi-tour et de continuer de faire mes courses, en essayant de me satisfaire de l’avoir vu. Quand une relation est virtuelle depuis un moment, autant qu’elle le reste, me disais-je. C’est peut être mieux ainsi. Ce soir quand je le verrai en ligne, je lui parlerai comme toujours. 

Une fois arrivée à la caisse, en posant mes affaires sur le petit tapis roulant, j’étais prise par un moment d’angoisse. Je venais de me rendre compte qu’il était là dans le même supermarché que moi, que je le croisais pour la première fois… et que c’était bête de laisser cette occasion partir. On se connaissait par cœur, il fallait au moins lui dire bonjour et lui sourire. 

- « Excusez-moi. J’ai oublié d’apporter quelque chose. Pouvez-vous attendre un peu ? 

- Oui, pas de problème allez-y, je vous mets ca de coté et je continue avec les autres clients. 

- Merci beaucoup ! » dis-je à la caissière en me retournant et m’apprêtant à courir. 

Mes idées étaient troubles. Ma tête tournait. Il fallait que je le retrouve. D’abord je devais regarder au niveau des caisses avant de me lancer dans tout le supermarché comme une folle. 

Mais je ne pouvais pas vraiment bouger. Un cadi était derrière moi. 

« Mais c’est pas le moment ! » 

En levant mes yeux pour demander gentiment à la personne de pousser un peu son cadi pour que je passe, aucun son ou bruit ne put s’échapper de ma bouche. Il était là, me souriait avec des yeux brillants. 

« T’as oublié quelques chose ? » 

Euh oui toi… 

 


Actions

Informations



4 réponses à “Un St Valentin enchanté”

  1. 14 02 2010
    Eglantine (17:48:43) :

    trop mimi!
    peut etre un jour…

  2. 14 02 2010
    K.line (19:18:17) :

    Surement!!! La vie est pleine d’inatendus et de surprise parfois!
    St valentin m’a inspire une belle histoire… pour une fois depuis un moment lol
    Merci 14 Fevrier!

  3. 3 03 2010
    K.line (23:52:04) :

    Pour repondre a plusieurs questions recues par mes amis:

    Non ce n’est pas une histoire que j’ai vecu (malheureusement) C’est de la pure fiction ;p

  4. 13 02 2011
    nicole (20:48:30) :

    tres marrante comme histoire…sait on jamais peut etre un jour…

Laisser un commentaire




cornillonchristophe |
Les Livres de Loïc ! |
UN PEU DE POESIE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Franck Bellucci
| Les maux du coeur
| Mes mots...